La profession de détective privé

Héros de romans, de films policiers, voire même de comédies ou de parodies, le détective privé alimente l'imaginaire collectif de nombreux fantasmes.


"L'agence [de renseignements] est de soi une chose romanesque qui chatouille l'imagination au même titre que l'art de tirer les cartes ou le somnambulisme", Paul FEVAL, Les Habits noirs, 1865


Personnage discret et bien souvent atypique - que ce soit en raison de son goût immodéré pour l'alcool, les femmes, l'humour et le cynisme, ou encore les "bourre-pifs" -, le détective privé chasserait l'époux infidèle, vêtu de son imperméable et de son chapeau, scrutant les moindres mouvements de sa cible à travers un journal troué! Même un personnage historique tel qu'Eugène-François VIDOCQ (1775-1857), détective privé à Paris au début du XIXe siècle, souvent considéré comme le père fondateur de la profession, contribue lui aussi, par sa vie particulièrement riche en événements extraordinaires, aux fantasmes de notre imaginaire collectif.

Mais qu'en est-il en réalité? Qu'est-ce qu'un détective privé?

 

Loin de toute fiction, le détective privé est un professionnel du droit et un professionnel du droit de la preuve. Il se définit, plus précisément, comme un professionnel du recueil de la preuve. A ce titre, il inscrit son exercice dans un cadre légal et respecte un certain nombre d'obligations.