Qu'est-ce qu'un détective privé?

Que le non-initié ne s'alarme pas des nombreuses appellations utilisées pour désigner les détectives privés : détective privé, enquêteur privé, enquêteur de droit privé, agent de recherches privé, etc. Les appellations sont nombreuses, la profession ne disposant pas d'une protection légale de son titre.

 

Mais alors, qu'est-ce qu'un détective privé ?

Quelle que soit l'appellation retenue, le détective privé est un professionnel du recueil de preuves qui, à ce titre, réalise des investigations, surveillances et filatures. Le détective privé est donc un observateur - un œil comme le résume si bien l'expression anglo-saxonne employée pour désigner les détectives: "Private Eye" - missionné par un client en quête d'éléments de preuve à l'appui de ses intérêts. S'agissant de collecter des preuves, le détective privé ne peut qu'être un observateur objectif ne relatant que des faits constatés personnellement de manière objective.

 

Car l'exercice de la profession de détective privé est défini et réglementé par le Code de la sécurité intérieure, et notamment à l'article L.621-1, selon lequel l'activité de détective privé consiste à recueillir, sans faire état de sa qualité ni révéler l'objet de sa mission, des informations ou renseignements destinés à des tiers en vue de la défense de leurs intérêts. Il s'agit, en d'autres termes, de rassembler des éléments de preuve pour assurer la défense des intérêts du client. Éléments de preuve collectés en conformité avec le le cadre légal propre à la profession, bien entendu!